Jump to content
Vincent Blondeau

Conseils Pour Choisir Ses Chaussures Vélo

Recommended Posts

Parmi les problèmes que rencontrent les cyclistes "choisir ses chaussures" est probablement le plus compliqué car souvent mal expliqué...

 

Ce que l'on entend le plus lorsqu'on questionne les cyclistes :

  • "on m'a dit que je devais prendre une pointure de plus"
  • "sidi ça taille petit il faut une pointure de plus"
  • "j'ai choisi cette marque parce qu'elles me plaisent"
  • "pour la couleur"

 

Dans les faits, depuis 1995 je vois des cyclistes et une grande majorité n'a pas su acheter ses chaussures et les vendeurs, chez les vélocistes, n'ont pas su vendre les chaussures.

 

site-02501-400x168.jpg

 

Dans ce cas les vendeurs ont peut être simplement vendu ce qu'ils avaient.

 

Pour choisir une chaussure il faut tenir compte de plusieurs paramètres :

 

  • Quelle pratique ?
  • Quel pied ?
  • Quelle puissance ?
  • Quelles pathologies ?

 

Quelle "pratique" ?

 

On va considérer que chaque pratique cycliste a des objectifs différents :

 

- le cyclotouriste ou cyclocampeur va se déplacer à vitesse "réduite " car son objectif est plus "le tourisme" que la vitesse, donc les efforts sur les pédales seront "faibles" mais de plus le cycliste voudra marcher  lors de ses arrêts fréquents .

 

- le cyclosportif va lui, rechercher la performance mais encore faut-il ajouter d'autres paramètres comme la distance des épreuves ou la durée (Paris Brest Paris !)

 

- le coureur fera des épreuves de courte durée mais intenses ou le rendement sera important.

 

- le CLM sera à l'opposé du cyclotourisme puisque la durée sera importante et donc point de divagation et d'arrêt pour contempler le paysage.

 

Ce qui va différencier ces pratiques ce sera la force avec laquelle le pied va appuyer sur les pédales  et la durée.

 

Pour faire 100km à 30 km/h de moyenne pour un cycliste de 70 kg sur une route plate il faudra que chaque pied appuie avec (somme des forces cumulées) 75 tonnes sur chaque pédale .... Ce n'est pas anodin sur 100 km et que dire sur une saison de 15000 km.

 

Vous l'aurez compris  suivant sa pratique on devra choisir une chaussure adaptée ainsi qu'une pédale adaptée.

La chaussure c'est l'interface entre le cycliste et le vélo, c'est par la chaussure que va passer toute le puissance d'où l’intérêt de bien choisir.

 

Les paramètres pour le choix seront les suivants:

 

  • forme et dimensions suivant le pied
  • la semelle interne suivant votre pied
  • la cambrure bien souvent oubliée
  • semelle  suivant pratique
  • fixation suivant pratique et cales
  • chaussant pour le confort
  • les chaussures thermoformables ?

 

Forme et dimensions suivant les pieds:

 

La forme du chaussant  sera guidée par celle de votre pied.
Toutes les marques de chaussure ont fait des choix de formes et il faut bien le dire peu savent vous expliquer pourquoi. Comme pour beaucoup d'autres choses dans le monde du vélo...

 

Il faut donc commencer par mesurer son pied en longueur et largeur.

 

Si votre pied mesure 250mm de long et vos métas 70mm ( il faut lire 1er phalange) il faudra prévoir 2 à 3 mm de cuir au niveau du talon, 3 mm de jeu au bout de la chaussure + 3 mm pour le cuir. La chaussure qui vous conviendra devra mesurer extérieurement (mesure prise à 15 mm au dessus de la semelle ) 250+ 8 à 9mm au plus soit 258 mm.

 

Dans ces conditions votre pied doit être parfaitement positionné dans la chaussure ( avec socquette de vélo ) et si vous mettez une chaussette de tennis votre pied doit être presque serré.

 

Dans les faits le pied doit être maintenu mais pas serré car lorsqu'on appui fort sur les pédales le pied va "s'écraser un peu" il lui faut donc un peu de place pour cela faute de quoi cela provoquerait une légère compression et nuirait au retour veineux.

 

Cela veut dire qu'il faut essayer les chaussures et de préférence le soir quand les pieds sont le plus "fatigué".

 

L'autre point à vérifier est le coup de pied du chaussant afin qu'il soit adapté et que les éléments de serrage puissent faire leur fonction.

 

 

site_4.jpg site_3.jpg site_5.jpg site_6.jpg site_10.jpg

 

Parfois  cette forme de coup de pied peut poser un problème avec des sangles trop hautes ou trop basses qui gênerait le pédalage au niveau du coup de pied.

 

 

site_12.jpg

 

Il en est de même pour la talon qui doit englober la cheville mais ne pas  appuyer sur le tendon d’Achille.

Il s'agit ici de confort ..

 

 

pieds-normal-plat-creux.jpg

L'autre élément à vérifier est d'importance pour le confort et la transmission de puissance : ce sont les semelles internes.

Il faut vérifier vos semelles de chaussure qui doivent ou devraient mesurer la longueur de vos pieds.

 

 

Semelle__2587-_mail-400x155.jpg

 

 

Ce quelques informations sont importantes .

 

Bien souvent l'économie faite par les différentes marques se fait au niveau des semelles internes.

 

Il est loin le temps ou ( feu ) Carnac proposait des semelles de qualité dans ses chaussures Greg Lemon .

 

Je me souviens même avoir pu bénéficier d'un ajustage du chaussant pour plus de confort ce que d'autres marques ne proposent plus.

 

Vittoria au mondial du 2 roue l'avait proposé et nous avions voulu tester mais depuis 3 ans , après avoir sélectionné le produit et donné les informations nous sommes toujours sans nouvelle.

 

Il en est de même pour Spiuk .

 

La semelle interne doit être en relation directe avec le pied du cycliste, pour limiter les pressions le contact doit être parfait .

 

Pourquoi ne pas faire une semelle thermoformée ?

 

Oui effectivement la semelle thermoformée est une solution s'il n'y a pas besoin de corriger les appuis . Sinon il faut faire une orthèse.

 

site_24.jpg site_23.jpg

Orthèse pour cycliste Élite ( Pascal Sempe / Benjamin Saint Martin)

 

  site_17.jpg

 

Semelle interne " de série "

 

 

Une fois la chaussure trouvée il faut vérifier que les cales pourront être réglées .

 

 site-M215-9999_29.jpg

 

Lorsque vous avez réglé l'engagement des cales sous vos chaussures il  faut  noter :

 

  • longueur totale de la chaussure
  • position du premier trou de fixation des cales

 

Afin de vérifier que le réglage des cales sera toujours possible .

 

Il nous est arrivé de réaliser une interface pour que le cycliste puisse régler correctement ses cales malgré des phalanges particulièrement courtes .

 

SITE-CALE_9_1.jpg

 

Cette "interface" permet de décaler la position des trous de fixation vers l'AV ou vers l'AR.

 

Elle est adaptée au modèle de chaussure choisi et au pied du cycliste.

 

Autre point à ne pas négliger : la cambrure de la chaussure ou talon virtuel.

 

Chaque chaussure  a une cambrure différente  comprise entre 10 et 35 mm ( en général ).

 

Votre hauteur de selle sera fonction de cette cambrure et vos muscles de pédalage travailleront suivant cette cambrure .

 

Si vous sélectionnez une chaussure avec une cambrure différente de vos anciennes chaussures il faudra corriger la Hauteur de Selle en conséquence. Faute d'y avoir pensé je connais des cyclistes qui ont eu des tendinites et qui ne comprenaient pas .

 

En fonction de la force avec laquelle le cycliste va appuyer sur les pédales il faudra donc une semelle plus ou moins rigide ( certaines marques ont valorisé cette rigidité ).

 

Plus la force sera importante et plus la semelle devra être rigide.

 

Pour le cyclotourisme on pourra avoir des semelles plutôt mole alors que pour la compétition les semelles seront très rigides.

Ainsi on trouvera des semelles en thermoplastique, thermoplastique renforcé et carbone .

 

 

  site215-9999_34.jpg

SITE0002.jpg

 

Différentes semelles  : de la semelle cuir de 1972 à la semelle carbone de 2014.

 

Quelques conseils :

 

  • si vous êtes bien dans une marque et un modèle de chaussures n'en changez pas
  • essayez toujours les chaussures  [ nouvelles marque par exemple ]
  • mesurez la semelle interne qui doit etre a peine plus longue que le pied si vous n'avez pas de pied à coulisse .[ bien sur les informations données sur les boites peuvent faire apparaitre   une étiquette avec des  informations  de taille  en CM...]

 

Ces informations ne sont pas très fiables et de plus les semelles  sont réalisées pour deux pointures, le chaussant étant collé et adapté à une seule pointure avec plus ou moins de réussite.

 

 

  • vérifiez  la position des points d'ancrage pour les cales .
  • vérifiez le talon  qui ne doit pas frotter sur le tendon d’Achille.
  • vérifiez la valeur du talon virtuel et corriger votre Hauteur de selle en conséquence.
  • ne vous fiez pas aux marquages tampographiés sur les semelles car les tolérances de positionnement sont parfois fantaisistes.
  • si vous achetez des chaussures thermoformables  sachez que les conseils précédant sont a respecter le thermoformage ne permettant que de gagner que peu de mm au niveau du chaussant  ..cela ne fait pas une chaussure sur mesure ...mais une chaussure adaptée  ...au pied pour le chaussant.

 

Remarques:

  • chez Specialized certaines chaussures ont tendance a vouloir écarter les genoux du cadre par choix.. à n'utiliser que si nécessaire (aucune contrainte ne doit être mise sur les articulations).
  • chez Mavic la forme du talon a tendance à repousser le pied vers l'avant de la chaussure  ce qui réduit les cyclistes à acheter une chaussure trop grande pour se sentir bien ( statistiques  depuis plusieurs années ). Cependant les cales doivent étre engagées " normalement ".
Edited by Bjorn Teani
Cosmétique
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour, et un grand bravo pour cet article très explicite.

 

Une petite question me vient à l'esprit.

Lorsqu'on mesure le talon virtuel, est-il préférable de relever la côte entre la face d'appui de la cale sur la pédale et le dessus de la semelle externe (plus proche de la face d'appui du pied), de façon à avoir 2 bonnes faces de référence?

 

Merci.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Votre question montre que je n'ai pas été assez précis.

Je vais donc faire une mise à jour :

 

Le talon virtuel se mesure de la manière suivante :

 

- cale posée sur un plan et à l'horizontale

- mesurer la distance (axe verticale) entre la liaison cale/selle et le dessous de la semelle au niveau du talon.

Edited by Bjorn Teani

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour et merci pour la réponse qui précise que vous mesurez le talon virtuel de la chaussure seule (distance verticale entre: sous la semelle au niveau de la cale jusque sous la semelle au niveau du talon).

 

Je pensais que vous mesuriez la distance verticale entre: la face d'appui de la cale/pédale et la face d'appui du pied/semelle au niveau du talon (dessus de la semelle au niveau du talon).

 

Sincères salutations.

Share this post


Link to post
Share on other sites

En fait on considère que la semelle a une épaisseur identique sur toute sa longueur... Ce que les différentes marques contactées n'ont pas su confirmer ou infirmer.

Edited by Bjorn Teani

Share this post


Link to post
Share on other sites

×
×
  • Create New...