Jump to content
Vincent Blondeau

Coupure Hivernale Or Not ?

Recommended Posts

Aujourd'hui de plus en plus de cyclistes font beaucoup de vélo avec des kilométrages atteignant 8 à 12000 km ou plus.

 

A mon sens, une coupure est devenu indispensable.

 

Et vous ? Faites cette coupure hivernale et de quelle manière ?

 

Arrêt total du vélo ? Arrêt total du sport en général ?

Edited by Bjorn Teani
titre et autres ajouts :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Perso je ne coupe jamais à proprement parlé, je roule tant que le climat le permet la diminution d'activité se faisant d'elle même.

Hors de cela je pense que la coupure total est une erreur car le déconditionnement peut être important, il vaut mieux continuer et se contenter d'un travail foncier en filière lipidique, rouler juste pour le plaisir sans se soucier des performances, la reprise sera facilité.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La coupure est selon moi indispensable pour ceux qui roulent beaucoup. Elle est à adapter en fonction du cycliste et de son état psychologique et physique. 

C'est toujours inquiétant pour le cycliste de se dire qu'il va régresser et perdre quelques acquis mais c'est nécessaire pour observer une progression... La régénération des cellules demande 21 jours. Sans forcément couper 21 jours, 10 jours me semblent le minimum...

Psychologiquement, cette coupure fera du bien au cycliste au moment de la reprise et il aura les crocs ! Elle permet de faire le point sur son année de vélo (points à améliorer, matériel, position, entraînement à planifier) et de prendre du recul. 

 

Personnellement, je coupe 3 semaines, voire 4 ; j'en profite pour aller chez l'ostéopathe et partir en vacances pour débrancher...

 

François

www.velopuissance.com

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sujet intéressant cet été je suis tombé sur un bouquin qui parlé de l'entrainement en cyclisme écrit à l'époque par le Ds du bataillon de joinville et Guimard.

Je vais faire un petit comparatif 70's/2010's les préconisations de coupure dans le cas où le cycliste ne pratique pas le ciclocross.

70's : 2010's :

-2 mois sans vélo. -1mois sans vélo de route.

-course/marche à pied. -remplacement du route par vtt

-culture physique. -Course/marche à pied

-squash/tennis. -culture physique

-Reprise du vélo à partir du 1er janvier. -Reprise du vélo le 1er décembre voir novembre.

On peut remarquer que le temps de coupure a diminué de moitié et la reprise du vélo s'effectue plus tôt.

Pour l'activité physique durant la coupure très peu de différence le vtt qui s'est plutôt démocratisé fin80's début 90's est venu s'ajouter à la panoplie d'activité.

Les activités comme le squash le badminton ou le tennis pourtant très ludique sont un peu oubliées.

A noter que dans le bouquin de Guimard la natation était déconseillée, c'est plutôt l’inverse actuellement mais je n'ai pas l'impression que c'est l'activité numéro 1 des cyclistes pendant la coupure.

Sinon pour vous donner mon avis :P je pense qu'elle n'est pas indispensable cela dépend de la pratique.

Quelqu'un qui roule 1fois dans la semaine et 1 à 2 fois le weekend et qui roule entre 4000 et 6000 dans l'année , s'il n'est pas dans un état de "saturation cycliste" il peut se contenter de diminuer le volume horaire et supprimer une des deux sorties du weekend.

En revanche je vous rejoins pour quelqu'un qui roule plus de 8000km dans l'année ce qui implique de rouler plus de 3 à 4 fois par semaine plus la sortie ou course du weekend une coupure de 2 à 4 semaines me semble être nécessaire.

Perso quand je coupe 2 semaines comme cet hiver je ne fais pas de sport,

en revanche si la coupure est plus longue je fais une sortie de vtt (45m à 1h) la semaine et une autre de 2h maxi le weekend.

A partir de la deuxième semaine je rajoute tout les 3 jours une séance de 30m à 1h de culture physique qui s’apparente plus à du renforcement musculaire que de la musculation pure .

Voilà pour moi ^_^ .

Edited by Bjorn Teani
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un sportif  sait il lui même s'il est ou pas en " saturation"   ... je connais de nombreux exemples de sportifs qui sont surentrainés mais s'entrainent encore plus car ils ont des résultats à la baisse ..

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...