Jump to content

Clamot 2014115


Thomas Geoffroy
 Share

Recommended Posts

Bonjour, 

je suis possesseur d'un titane Le Vacon, et posé par ce dernier via un gabarit traditionnel, ainsi qu'un Time zxrs.

Mes deux velos sont équipés tout dura ace, pédales dura ace, cintre fsa compact, selle fizik alliante, et chaussures shimano R320.

Habitant dans le 59 à côté de la frontière belge, j'ai solliçité une étude posturale via Mecacote relais belgique, pour avoir la plus grande préçision possible quant au reglage de câles, de la selle. 

Thomas a remarqué que j'étais posé trop à l'arrière, limitant ainsi l'efficaçité du passage du point mort haut lors du pédalage. 

Mes selles ont été remonté légèrement et avançé sensiblement. 

Première sortie de 60 kms sur du plat et avec quelques montées courtes mais raides.

Les premiers kilomètres, j'étais déstabilisé par l'avançée de la selle qui me faisait remonter mon bassin vers l'arrière frequemment. Puis petit à petit, je suis resté câlé normalement. Je n'ai éprouvé aucune douleur malgré le changement de position et le manque d'entrainement. Positivement, j'ai eu l'impression de pédaler plus rond et d'avoir un meilleur appui sur les pédales. Au niveau de l'avant, l'impression aussi d'avoir les mains qui "tombent" mieux sur les cocottes et des lombaires moins "tendus", plus relâchés.

Maintenant, il me reste à valider sur une sortie club de 5 heures.

Je suis très content de l'accueil de Thomas et de la précision apportée au reglage des câles et de la selle.

Cdlt.

Michel

Link to comment
Share on other sites

Bonjour Vincent et Thomas, 

après 3 sortie de 60 kms, ce dimanche, sur un circuit de 90 kms, un peu vallonné, dans le Nord et avec un vent de 75 km/h, j'ai pu me rendre compte des changements. Sur des côtes que je connais, j'ai remarqué moins de fatigue sur l'arrière des cuisses et sur les lombaires. Etant d'un gabarit puissant, dans les montées, assis, j'avais toujours un peu de mal à passer le point mort haut. Là je vois que le pédalage est plus tonique, chaque "baissé" de pied est plus rapide.

D'autre part, le fait d'avoir un peu plus surengagé le pied sur les pédales ne m'a posé aucun problème, aucune douleur.

Les mains en bas du guidon, je peux soutenir un effort long, les mains bien dans le creux

Et puis, d'habitude, lorsque je reviens d'une sortie qui demande beaucoup de puissance, je ressentais les heures suivantes un fatigue lombaire accompagnée d'une douleur. Aujourd'hui, malgré d'avoir poussé toujours en prise face au vent, je suis dans une meilleure fraîcheur musculaire.

A bientôt.

Michel 

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...