Jump to content
Vincent Blondeau

Choisir Sa Selle

Recommended Posts

MECACOTE-SELLE-PLAN.jpg

Choisir une selle, par MECACOTE

En cyclisme nous avons trois points d'appui : pédales, selle, cintre. En conséquence, le choix de la selle sera conditionné (entre autres) par les éléments suivants :

  • pratique cycliste
  • poids
  • souplesse
  • largeur du bassin

Détaillons...

Pratique cycliste : nous avons classifié les pratiques cyclistes en partant du cyclotourisme (voyage lent avec priorité à l'observation donc buste plus redressé que le CLM, peu de puissance mise en œuvre, peu de besoin de vélocité, besoin de confort pour la durée) jusqu'au CLM (le plus vite possible d'un point à un autre, puissance max, vélocité max, confort relatif suivant la durée, aérodynamisme nécessaire donc buste incliné fortement avec appui AV Bras).

Poids : le poids doit être pris en compte car il faut éviter à la selle de se déformer sous la charge, ce que les selles light font avec des cyclistes trop lourds.

Souplesse : un cycliste souple pourra avoir un buste plus incliné mais cela se fera avec une rotation du bassin qui mettre le périnée plus en appui sur le bec de selle ce qui n'est pas acceptable. Certaines selle ne pourront pas être utilisées si le cycliste est très souple ..

De même la forme de la selle sera acceptable suivant la souplesse pour peu que le réglage soit correctement effectué.

Largeur du bassin : une selle large conviendra aux bassins larges dont les femmes et un bassin étroit aux bassins étroits des hommes.

Technique

Norme – la NF EN 214781 précise qu'une selle devra être testée dans certaines conditions. La zone de maintient de la tige de selle étant située au milieu du rail.

Il est donc absolument responsable de veiller à ce que chaque selle soit maintenue suivant ce critère et au besoin de changer de tige de selle ( déport différent ) pour respecter autant que faire se peut ce critère.

Forme : les selles que nous voyons sur la marché devraient être définies systématiquement par :

Longueur totale

Contrairement à ce que pensent beaucoup de cyclistes il n'y a pas lieu de s'avancer sur sa selle ou de penser que plus la selle est longue meilleur c'est. Cas Typique de la selle Arione de FIZ'IK : la sur-longueur de la selle est positionnée en AR pour permettre de se reculer afin de reposer les jambes lors des grandes descentes… c'est tout.

Position du creux de selle

Attention les écarts peuvent aller jusqu'à 4 cm entre les différentes selles du marché et il faut aussi avoir une position du creux fiable à "vide" et ensuite "en charge". Parfois le creux bouge en charge et avance ou recule de plusieurs centimètres.

Largeur et forme du bec

Le bec doit être étroit afin de laisser passer les cuisses des cyclistes et ainsi éviter les échauffements. Le bec doit éviter d’être plat sinon la zones dures du châssis seront rapidement en contact avec l'anatomie fragile des cyclistes hommes et femmes. Idéalement le bec doit être arrondi avec une zone de gel semi rigide pour limiter le contact trop dur.

Longueur du bec

Certaines selles proposent des bec diminués ou inexistants (ISM / DUOPOWER / PROUST) pour supprimer les appuis sur le périnée et le soulager ainsi que la prostate ou les organes sexuels chez les femmes .

Largeur du croissant

La largeur sera fonction de la largeur du bassin pour pouvoir positionner correctement les appuis des ischions.

Hauteur

Mesurée entre le châssis et le dessus de selle. Ne pas négliger la forme des rails car parfois le cycliste change sa selle en oubliant ce détail et peut se retrouver trop haut ou trop bas ensuite….

Position du milieu du châssis

Point névralgique pour maintenir la selle le châssis il ne doit pas être trop long car il incite a maintenir la selle en porte à faux (voir photo de la SMP et sa déformation ensuite avec pour conséquence des problèmes pour le cycliste).

Forme de profil

Nous rencontrons des selles avec un creux pratiquement inexistant et d'autres avec un creux très visible. Ces différentes formes vont avoir une incidence sur l'utilisation en fonction des critères de souplesse et de bascule selle / cintre.

Offres du Marché

Les selles peuvent être proposées avec ou sans gel, avec ou sans bec (plongeant ou non). Négligeant totalement les autres paramètres évoqués précédemment.

Ces solutions proposées par les différentes marques ainsi que les quelques conseils donnés par FIZ'IK (par exemple) n'existent que parce que le réglage d'une selle est souvent problématique pour un cycliste. Hors rien n'a été fait pour aider réellement les cyclistes à choisir LA bonne selle. Cette pratique commerciale n'a qu'un seul but : le commerce.

Comprenons simplement que si les marques mettaient en place des outils pour valider le choix des selles le marche diminuerait les cyclistes achetant plus facilement et rapidement LA Selle qui leur conviendrait (coup de gueuleTM).

En fait mon expérience montre que très souvent les cyclistes changent de selle pour des raisons d'inconfort alors que dans plus de 80% des cas ce sont surtout des problèmes de réglage qui en sont la cause ( HS/RS/Inclinaison/engagement des cales ).

Dans un prochain article, nous aborderons cette question du réglage.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

×
×
  • Create New...