Jump to content

PhanuHell

Membres
  • Content Count

    7
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

0 Neutre

1 Follower

About PhanuHell

  • Rank
    Nouveau membre
  1. Merci Messieurs pour vos précisions. C'est globalement convaincant, et je pense qu'on fait les mêmes constats. C'est vrai que la position du CDS influence peu la hauteur de selle, contrairement à l'écrasement, en revanche pour le recul du coup ça se fait toujours au feeling. En revanche, je pense que l'écrasement est beaucoup plus faible au niveau des ischions que du cds. Comme dit ci-dessus, je pense que la déformation est plus faible au niveau des ischions, mais ça peut dépendre des selles (rembourrages etc.) et des morphologies. Par contre, je suis d'accord que la mesure n'e
  2. Note : Par réflexe comme vous êtes directement concerné par la façon dont une EP est restituée, je vous ai nommé, mais le sujet est bien évidemment ouvert Note bis : Disqualifier ce que tu ne comprends pas ? C'est assez surprenant de ta part. Je reconnais que remettre en cause le sacrum-saint creux de selle est brutal Je vais tenter de m'expliquer mieux Je te rejoins sur le fait que la mesure doit être précisément identifiable, et pour moi le creux de selle est justement très galère à identifier. C'est le "point bas d'une courbe de grand rayon", à condition que le cycliste soit à
  3. Bonjour Vincent et Bjorn, Ayant pris un nouveau vélo de route pour "perdre du gras" et toujours à la recherche de la selle parfaite (donc en pérpétuels réglages, actuellement Berthoud Aspin en test...), je me suis fait la réflexion suivante : Pourquoi ne pas prendre l'appui des ischions plutôt que le creux de selle comme point de référence de l'assise ? Il me semble que "biomécaniquement" parlant, l'appui des ischions soit plus pertinent que celui du périnée. Peut-être que cela dépend des cyclistes, mais dans mon cas il est évident que c'est l'appui principal dans cette zone (
  4. Bienvenue sur le forum

  5. Excellent sujet. Il en est exactement de même pour les selles. Dans les deux cas, les argumentaires en terme de confort, d'ergonomie et de performance ne sont que de vastes fumisteries de marketeux. J'ai acheté une selle Alliante, eu égard à ma "souplesse" des lombaires, et ma tendance à ne jamais trouver ma place sur une selle, et je me rends compte qu'en dépit d'une "conception" confortable, elle est trop étroite et je suis en appui sur le périnée, quel que soit ma position et l'angle de la selle. Bref. Pour en revenir aux chaussures, j'ai à peu près la même expérience que toi. A priori j'
  6. Longueur des pieds : 260.5 Longueur des metas : 71 Longueur totale des chaussures : 274 En longueur de chaussure, les anciennes sont au moins 5mm plus longues, mais pas de façon symétrique à cause du renfort du bout du pied, que les Mavic n'ont pas. J'ai fait un réglage au feeling pour le moment (dans les valeurs que vous m'aviez donné), de façon à avoir le sentiment d'avoir la cheville "verrouilée" quand j'appuie. Mais ce feeling change en fonction des sorties. J'ai un autre souci, j'ai les pieds "en dedans" quand je pédale, et même en réglant les cales en biais au maxi de ce que permet
  7. Voilà je transfert mon SAEP sur le nouveau forum. On s'était arrêté là : Merci Vincent. J'ai suivi votre conseil et j'ai demandé un échange pour la selle. Le détaillant était un peu sceptique, mais a fait le SAV de bonne grâce. J'attends la nouvelle selle. Pour info, j'ai une selle ancienne que je savais légèrement de travers (même défaut donc), et sur laquelle je ressentais vraiment le défaut. Je l'ai donc mesurée et le défaut est de 3mm. Ça paraît déjà plus important forcément, mais du coup, ça devient évident qu'avec 2mm de défaut le risque est trop important. En attendant j'ai roulé un
×
×
  • Create New...