Aller au contenu

Luca

Membres
  • Compteur de contenus

    7
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Days Won

    1

Luca last won the day on 26 janvier

Luca had the most liked content!

Réputation sur la communauté

1 Neutre

À propos de Luca

  • Rang
    Nouveau membre
  1. Je pense qu'il faut lire l'articulation de la première phalange doit être au maxi au dessus de l'axe mais pas en arrière de l'axe (sous engager). Comme vous disiez dans vos dernier message. bonne soirée! et merci pour la discussion
  2. Oui, je ne remets pas en cause vos solutions. C'est d'ailleurs bien pour cela que j'ai posté sur ce forum car c'est le seul endroit où j'ai vu des arguments. Et non, comme on voit souvent, faite comme ça parce que.....c'est comme ça. En tout cas, le constat qui ressort sur vos 2 concept, même si divergent sur certains points, est que le 1er méta devrait être légèrement en avant de l'axe de la pédale et plutôt au milieu de "l'arche métartasienne" Merci
  3. Bonjour, Steve Hogg présente 3 "méthodes" sur son site. En disant que le 1er méta doit être devant l'axe de la pédale de quelques mm. Cela est plutôt en phase avec ce que vous dites => " ( idealement ) au milieu de l'arche metatarsienne". En tout cas pour les méthodes 1 et 2. Les principaux arguments sont : - Une cale sous engager(devant le méta) ou sur le méta, n'est pas un bras de levier efficace. Les muscles du mollet travaille plus à stabiliser la cheville qu'à transmettre de la puissance. Et les mollets saturent plus rapidement que les autres muscles inférieur (quadri, ischios, fessier..) - Avec un 1er méta aligné avec l'axe de la pédale, lorsque que le cycliste est en force, il talonne généralement, donc le 1er méta se retrouve derrière alors que c'est à ce moment qu'il en a le plus besoin - Cela permet une réduction de la charge sur les mollets et plus de stabilité sur la pédale Méthode 1 : Il donne des recommandations général sur l'emplacement suivant la pointure. Il définit à combien le milieu de la "boule du pied" doit être en avant de l'axe de la pédale. ex : pointures 42-43 => "Centre de la boule du pied" entre 9 et 11mm en avant de l'axe. Cela s'adresse à la pratique route et vtt. Il précise : - Pour garder sa capacité à sprinter et pour les cyclistes avec beaucoup de changement de rythme d'être à la valeurs la plus basse (dans l'exemple 9mm) - Pour ceux qui veulent optimiser la capacité à garder un effort soutenu et régulier d'être à la valeur la plus grande (dans l'exemple 11mm) Méthode 2 : Méthode avec mesure pour placer la cale entre le 1er et le 5ème méta. Autrement dit, à combien le 1er méta devrait être en avant de l'axe de la pédale. Il demande de mesurer la distance talon premier méta et talon 5ème méta. Avec ces mesures, on peut obtenir le centre : Distance talon/1er méta - Distance talon/5ème méta = Distance 1er et 5ème méta. On divise cette valeur par 2 pour obtenir le centre. Ex = 185 -155 = 30mm => 30/2 = 15mm. Donc le centre de la "boule du pied" devrait être de 15mm en avant de l'axe de la pédale. Cette méthode donne généralement une distance plus grande que la méthode 1 et est à privilégier pour le CLM, longue distance, cyclotouriste. Méthode 3 : La c'est un autre monde! C'est la technique de Gotz Heine et pas celle qu'il préconise mais la trouve intéressante pour les triathlètes et le CLM. bonne journée
  4. Bonjour, Je suis tombé sur le site de Steve Hogg, spécialisé également dans les études posturales. Il défend une position des cales en arrière du 1er métatarse (articulation des phalanges en avant de l'axe de la pédale) pour diverses raisons et arguments. ICI (site en anglais) Des avis la dessus? bonne journée
  5. Bonjour, Merci pour cette réponse complète. Oui comme vous dites tout est lié, ce serait trop simple sinon! J'ai déjà fait des check ostéo, mais vu que le problème n’apparaît pas sur vélo de route. Je penche pour une position vtt pas bonne. En tout cas, vous confirmer la piste sur l'engagement, peut-etre suis-je un peu sous engager.Trouver précisément la mesure 1ère métatarse est assez compliqué je trouve. En plus, cadence plus basse en vtt et beaucoup plus souvent en force. Déjà je vais tenter un recul de 3 mm des cales et d'avancer ma selle (j'étais à 80 mm, puis 70 et la je tente 65mm). En remontant, un peu la selle...
  6. Bonjour, Après avoir repasser un bout de temps sur internet, je trouve quelques éléments pas cohérent...ou alors je manque d'explication. Cale sur engager = plus de sollicitation des chaînes posterieurs, ischios fessier. Mais en même muscle tibiale postérieur moins solliciter. Donc en gros on sollicite plus la chaîne postérieur haute et moins la basse?
  7. Bonjour, Après avoir passer un bon bout de temps à essayer des réglages en suivant les "règles" énoncées dans l'article les principales pathologies en cyclisme, j'en viens à venir poster sur le forum. Je m'explique : J'ai une sorte de claquement au niveau du mollet gauche (interne) quand je monte les escaliers. Pas douloureux mais gênants. Aucune douleurs sur le vélo, mais cela est arrivée avec ma pratique du VTT. En route je n'avais jamais eu de soucis. J'ai appliqué vos conseils => Douleurs aux jumeaux => baisser la selle. Le claquement reste et j'ai commencé à avoir mal au genou / quadri, donc selle trop basse à priori. Petite pause vtt de 2 mois pour rester sur la route + kiné (diagnostique d'un problème au poplité mais cela reste très flou), le claquement du mollet diminue. Sur le vtt, j'ai avancé et remonté la selle jusqu'à ne plus ressentir de douleur au genou/quadri mais le mollet reprend de plus belle (je reprécise, pas de douleur sur le vélo, mais un claquement en montant l'escalier en extension de la jambe). J'en viens à réfléchir sur l'engagement des cales. Un surengagement ou un sous engagement a t-il une influence sur la sollicitation des mollets? J'ai parcouru la toile mais je n'ai pas trouvé de réponse....Peut-être que cela servira à d'autres, Sait on jamais!! Merci
×