Jump to content

gravlex

Membres
  • Posts

    4
  • Joined

  • Last visited

Reputation

0 Neutre
  1. Effectivement votre solution paraît simple de mise en œuvre mais celle-ci reste probablement conditionnée aux compétences d'un professionnel. Je suis en Charente-Maritime donc pas forcément très loin de chez vous. Peut-être avez vous des podologues à me conseiller ? Je serais tenté de jouer sur l'engagement des cales (car l'EP n'a pas pris en compte ce paramètre) mais préconisez-vous plutôt de l'augmenter de le diminuer ? Tout en sachant que je suis plus proche du 1er métatarsien que du dernier.
  2. Concernant les manivelles : 757 de hauteur selle actuellement. L'étude Bikefitting prend en compte le modèles de pédales ainsi que des chaussures (via une base de données intégrée). Cependant je viens de voir qu'il était indiqué 170 sur le schéma alors que j'ai des manivelles de 172,5... Effectivement avec la nouvelle potence le comportement du vélo change quelque peu mais pour le moment je doute que cela soit préjudiciable à ma pratique (peu ou pas de vitesses > 60 km/h). C'est surtout sur mauvais chemins ou la roue avant a tendance à se balader un peu. Si je devais changer de vélo à l'avenir j'éviterais de faire la même erreur d'un cadre trop long. Mais pour le moment c'est "trop tard". Malheureusement je n'ai pas pu obtenir le récapitulatif des mesures morphologiques, bien que je l'ai demandé... D'ailleurs pour avoir vu ce vélociste monter des cales pour un autre client, cela ne m'incite pas vraiment à lui demander conseil à ce sujet. Il a en effet vaguement pris en compte l'engagement et du reste a placé la cale à 90°. Je laisse tomber l'idée d'un engagement différencié car cela paraît effectivement compliqué à mettre en place correctement. Je me demande si le problème ne viendrait pas de la pronation légèrement excessive du pied, celui-ci ayant tendance à s'écraser sur l'intérieur (et le talon de pousser vers l'intérieur, en butée de cale). Du côté sans problèmes le pied me paraît appuyer sur la pédale bien à plat, et je ne pousse par les butées de cale. Comme du côté affecté le talon pousse vers l'intérieur lors de l'appui sur la pédale, je serais tenté d'augmenter l'angle de la cale, mais est-ce vraiment une bonne idée dans la mesure où c'est le basculement de la cheville qui semble vouloir faire partir le talon à l'intérieur ? Peut-être que des semelles corrigeraient le problème mais quand je vois l'EP, je me demande bien où chercher un podologue connaissant bien le vélo.
  3. Merci pour votre réponse ! Il m'a d'abord indiqué ne pas toucher aux cales pour ne pas causer plus de problèmes, je n'ai pas insisté car ce n'était pas très rassurant... Concernant la taille du cadre, lors de l'EP Bikefitting le vélociste rentre dans le logiciel le modèle du vélo, puis ensuite le logiciel préconise une taille de cadre en fonction des données morphologiques mesurées. Il ressort bien ma taille de cadre, mais par contre monté avec une potence de 90mm (100 d'origine). Lors des mesures au laser c'est une 80 qui correspondait mieux. Les autres caractéristiques de mon vélo semblent correspondent à mes mensurations (exemple : manivelles de 172,5 avec un EJ de 86,5) mais le cadre est effectivement assez long (Genesis Croix de Fer 20). Cependant avec 2cm de potence en moins le pilotage est moins convainquant : direction sensible à haute vitesse et moins de poids et donc d'adhérence sur la roue avant. L'EP n'a pas pris en compte l'engagement ou l'orientation des cales, je suppose donc qu'il s'agit un des deux paramètres à moduler. Par ailleurs j'ai constaté que j'avais parfois le feu au pied gauche mais jamais le droit (côté du genou problématique). Les deux cales ont le même engagement mais je sais depuis l'EP que mon pied droit est légèrement plus grand. Est-ce qu'une différence d'engagement gauche/droite est quelque chose qui se pratique ?
  4. Bonjour, J'ai commencé le vélo il y a 1 an, pratique gravel avec une répartition environ 70 % route et 30 % chemin. J'ai des pédales automatiques SPD. Malheureusement à partir du troisième mois j'ai développé une tendinite du fascia lata côté droit (syndrome de l'essuie glace ou encore syndrome de la bandelette ilio-tibiale) à la suite d'une semaine chargée en kilomètres. À ce moment là j'ai consulté un médecin du sport (connaissant bien le vélo à priori) qui m'a conseillé diverses choses dont une légère rotation des cales qui en orientant le talon vers l'extérieur diminuait la tension sur ce tendon. J'ai à priori le pied de ce côté légèrement pronateur mais sans excès, de l'avis de ce médecin et d'un ostéopathe. Au fil des mois j'ai réussi à me débarrasser de ce problème mais persiste néanmoins une douleur sur le côté externe de ce genou. Je dirais qu'il ne s'agit pas de la même pathologie car la douleur est différente. Là où la tendinite du fascia lata arrivait brutalement sur le vélo et ne se ressentait pas dans les autres activités de la vie courante (sauf montée/descente des marches), j'ai plutôt aujourd'hui une douleur légère sur le vélo mais la gêne persiste quelques jours après la sortie. Elle ne semble pas venir exactement du même endroit non plus (plus "interne" que pour la tendinite précédente). J'ai remis progressivement mes cales quasi à 90° en laissant donc une légère rotation pour accompagner la rotation naturelle de mon pied (technique "du bord de table" qui consiste à laisser pendre ses pieds pour déterminer la rotation naturelle). J'ai aussi essayé de jouer sur le Q-factor en déplaçant la cale latéralement, dans les deux sens. Malheureusement je ne constate pas de différence probante. Concernant l'engagement j'ai avancé les cales jusqu'à ne plus avoir de feu au pieds et je me retrouve légèrement derrière le 1er métatarsien. J'ai aussi effectué une étude posturale Shimano Bikefitting. Le vélociste n'a pas souhaité toucher à mes cales et au final mon réglage de selle était presque idéal (1mm de différence sur la HS par exemple). Je suis simplement ressorti avec une potence plus courte de 2 cm mais je trouvais déjà mon vélo un peu trop long donc cela correspond à mes sensations. J'ai également appris que mon pied droit était légèrement plus long. Par contre mes jambes sont plutôt égales en longueur. Un peu déçu de ne pas avoir pu traiter ce problème (ou au moins essayer) lors de cette EP, je fais appel à vos expériences afin de savoir quelles pistes étudier. La douleur ne m'empêche pas de rouler en soi mais cela reste gênant et surtout je préfère éviter les problèmes à long terme. En vous remerciant par avance pour votre aide !
×
×
  • Create New...