Jump to content

Recommended Posts

Posted (edited)

Bonjour Monsieur Blondeau,

J'espère que vous allez bien et que vous avez pu reprendre le vélo ! 
Ca a bien avancé de mon côté, je sens que j'arrive sur la fin de mon dossier réglages/douleurs. J'ai refait plusieurs longues sorties, à des tempos différents. Niveau réglages de mon gravel, on est vraiment bien maintenant.
Encore merci pour ça :)

Le dernier truc qui cloche vient des pieds/nouvelles chaussures. La douleur/gêne aux deux tendons d'Achille a continué sur mes dernières longues sorties. Que ce soit à allure soutenue ou non. Sur les sorties courtes ou des exercices en fractionné ça passe.
J'ai attaqué le protocole de Stanish pour le renforcement (+10% du poids du corps dans un sac à dos cette semaine), et je ne ressens pas de douleur pendant les 3 séries d'exercices en unipodal, alors que je devrais au moins avoir mal sur la dernière série. Cela me conforte dans l'idée que ce n'est pas une tendinopathie.
Je vais continuer le protocole pour la forme mais la réponse est donc ailleurs.

J'ai testé cette semaine une petite talonnette (cf photo). J'ai eu l'impression d'un mieux jusqu'à hier, où j'ai fait ma première grosse sortie en appuyant fort dans des bosses (110km, 1400m D+). La douleur/gêne aux talons d'Achille est revenue. Au retour de ma sortie je ressentais la douleur en me mettant sur la pointe des pieds et en sautillant sur un pied. 
Ce matin ça allait, le massage, les chaussettes de récupération et une bonne nuit ont fait du bien. J'ai pu faire mon renforcement des talons d'Achille sans douleur.
Point positif : j'avais une gêne au niveau du haut du pied lors du serrage de la chaussure, ça me faisait mal même sans serrer fort le boas. Je pensais que c'etait le temps que mon pied se fasse à la chaussure. Résultat cette douleur a disparue avec la talonnette. La chaussure était peut etre trop "profonde"

J'ai enchainé cet après midi avec une sortie de 200km mais en ajoutant une deuxième talonnette à la première, histoire de remonter encore les talons. Cf Photo
Enorme sensation de confort, c'était comme être dans des chaussons. Je sentais pour la première fois la semelle sous mes talons, ça soutenait le pied ! J'ai aussi eu la sensation que toute la force lors du pédalage passait par la surface de mon pied où se trouve l'axe du 1er et du 5eme meta. C'est con mais c'est la première fois que je ressentais ça.
Je marchais sur l'eau jusqu'au 50e kilomètre mais la gêne est revenue. J'ai géré, fais des pauses, et j'ai pu terminer la sortie sans crises, avec la gêne qui réapparaissait de temps en temps. J'ai actuellement la douleur quand je me mets sur la pointes des pieds et en sautillant mais je pense que cela vient du fait que je ne me suis pas assez reposé de ma sortie d'hier. J'espère qu'après 2/3 jours de récupération et une reprise progressive, les deux talonnettes régleront le problème.
Je vous tiendrai informé de l'évolution. 

Un dernier soucis est apparu avec ces nouvelles chaussures. Au bout de 20 minutes de velo, je me suis rendu compte que je perdais la sensibilité de mon 2eme doigts de pied gauche (celui à côté du gros orteil). J'ai eu cette sensation lors de mon 240km nocturne d'il y a 15 jours mais je pensais que c'était le froid qui avait avait anesthésié mon 2eme orteil. Je pensais ensuite que ma chaussette c'était glissé entre les deux doigts de pied, ça faisait ce genre de sensation.
J'ai systématiquement eu cette perte de sensation lors des 15 derniers jours et l'achat de mes nouvelles chaussures, peu importe le niveau de serrage des boas.  Dès que je déclipse, ça passe et ça revient au bout de 10 min. Si je m'arrête, pose le pied au sol et marche un peu, ça passe et ça revient au bout 20 min. 
Je pense que cela est lié à la semelle orthopédique qui n'est pas adaptée à mon réglage de cale gauche, qui est rentrée au maximum vers l'interieur (cf photo).
Il n'y a malheureusement qu'avec ce réglage de cale que je me sente bien. Je sens en roulant, notamment quand mon pied est "anesthésié", que la semelle ortho n'épouse pas le pied, que quelque chose cloche et appuie sur les mauvaises surfaces. Je crois que la semelle n'a pas été fabriquée dans l'optique que mon pied gauche soit tant en canard. Pour preuve, à droite c'est parfait (réglage cale quasi neutre, pied parallèle au cadre)
Qu'en pensez vous ? Avec vous déjà eu affaire à ce type de soucis ? 

Mes pistes pour ce dernier problème : 

- Rouler cette semaine avec la semelle de base de ma chaussure gauche, en enlevant la semelle ortho mais en gardant les 2 talonnettes. Voir ce que ça donne
- Si pas de succès, tenter de toucher au réglage de cale gauche, en la rentrant un peu moins vers l'intérieur et en serrant plus fort la tension de mes pédales automatiques pour relativement "contraindre" mon pied à être plus parallèle au cadre. Ca permettrait à la semelle orthopédique d'être un peu plus dans l'axe selon lequel elle a été pensée/fabriquée (parallèle au cadre). 

J'ai RDV avec le podologue samedi 11 juin pour la visite de contrôle post fabrication de semelles. J'aimerais approfondir ces deux pistes d'ici là afin de le revoir avec du concret. 

N'hésitez pas à me donner vos impressions sur ces ultimes détails. Je pense qu'après ça, tout sera TIP TOP et je ne vous embêterai plus avec mes interminables messages ..! 

PS : j'ai commencé à rouler avec mon nouveau vélo cette semaine, en reportant minutieusement les cotes de l'EP. J'ai attendu d'avoir peaufiné au poil le réglage du gravel avant d'attaquer ce deuxième chantier. Je vous mets une photo car je le trouve magnifique :)
C'est une vraie fusée, 5kg de moins que le gravel !! Je roule sur une selle Fizik Antares et elle me correspond très bien. J'ai mis la selle à 766mm (soit ma hauteur max) car les pédales sont en 172,5mm. Ca fonctionne très bien. J'ai pris 3 km/h de moyenne en plus sur mes sorties :) Et les relances et bosses c'est le jour et la nuit... Le cintre non évasé est bien plus intéressant et rassurant dans les descentes. Bref, que du bonheur, que je vous partage
 

196297187_330127108485491_1851482829781713664_n.jpg

197646775_520016972745509_4202602001647395055_n.jpg

196738788_799608197584268_1195232797587995941_n.jpg

198123968_168982968514840_4847009337344446846_n.jpg

Edited by Nicolas Velo
Link to post
Share on other sites

Pour le tendon d'achille le soucis est  la forme du talon de la chaussure qui frotte ...les talonnettes sont une solution et le cordonnier peut etre u_ne autre meilleure solution.

 

Pour le doigt de pied  il faudrait faire une cartographie des appuis des pieds  sans et avec semelle car cela pourrait être une zone de plus grande pression ( parlez en avec le podologue ).

 

Autre possibilite : avancer la cale de 2mm vers l'avant de la chaussure ...pour " décaler " un peu la zone d'appui .

Link to post
Share on other sites

Merci Monsieur Blondeau,

Je vais tenter ces pistes concernant les talons d'Achille.
Je vais devoir attendre que la douleur passe car ce matin ce n'était pas la fête des tendons... Impossible d'envisager mon renforcement, je n'aurais pas du rouler hier par dessus la gêne d'avant hier :) Je le savais mais ça m'apprendra... A moi de reprendre très doucement et progressivement si je ne veux pas trainer ça des mois.

Pour la perte de sensation je vais voir ça avec le podologue. Je ne pourrai pas tenter de décaler la cale de 2mm vers l'avant car je suis déjà au maximum. 

Bonne semaine à vous,
Nicolas

Link to post
Share on other sites

Vous pourriez decouper  une feuille de carbone a la forme de chaque semelle et de mettre dans votre chaussure de velo une feuille paier  la feuille carbone la semelle et aller rouler pour simplement voir s'il y a une anomalie dans les appuis . Simple , pas cher et efficace .

 

Link to post
Share on other sites

Bonne idée !!
Je vais tester ça si le podologue n'arrive pas à régler/identifier mon soucis. Il est bien équipé, il aura surement une machine miracle pour vérifier les appuis
Pour être honnête ce n'est pas cette histoire de sensibilité perdue du doigts de pied qui m'inquiète le plus, car c'est arrivé directement avec les nouvelles chaussures + les semelles ortho, donc la cause est identifiée. c'est surtout les tendons d'achille qui m'ennuient. 
La douleur est passé en 48h, j'ai pu recommencer mon renforcement avec 10% du poids du corps sans soucis et sans douleur. J'ai roulé 30km sur pédales plates/baskets, sans soucis et sans douleur. Ca a vraiment l'air d'être un soucis de chaussures de velo qui frottent sur le tendon, comme vous l'avez relevé.
J'ai des chevilles "en poteau" (c'est de famille), je n'ai pas vraiment de creux dessiné entre la cheville et le bas du mollet, donc ça me conforte dans l'idée que votre théorie. 

Je suis aller voir un cordonnier réputé et spécialisé dans la chaussure de rando, il a proposé d'assouplir le talon, voir d'enlever de la mousse/rembourrage dans le talon. J'imaginais qu'il allait proposé de découper la partie supérieur du talon (cf la photo en pièce jointe) pour que ça ne frotte plus, mais en fait non. Il était assez sceptique sur l'idée des talonnettes. C'est ce que vous aviez en tête en m'invitant à voir avec un cordonnier ? 

Bonne fin de semaine
 

197854268_776853909645334_8657863859115131405_n.jpg

Link to post
Share on other sites

Ce talon est probablement trop haut et trop rigide ..la talonnette  épaisse  5/6mm va remonter le talon dans la chaussure et deplacer la zone d'appui du tendon. Ce sera peut être suffisant ( et c'est rapide et pas cher ) .

 

Pour les appuis  il faudrait les mesurer en situation  donc le carbone  me parait etre simpliste mais en situation. ( a comparer aussi avec   l'analyse que pourrait faire le podologue ensuite )

Link to post
Share on other sites

Bonjour Monsieur Blondeau,

Voici une mise à jour de mes déboires ahah
J'ai eu mon RDV chez le podologue, qui a redécoupé mes semelles ortho car elles étaient trop grandes pour mes nouvelles chaussures
J'ai roulé 80km (en appuyant fort) et 140km le weekend dernier, avec et sans talonnettes. Résultat : les douleurs aux tendons se sont atténués depuis la redécoupe des semelles mais la perte de sensibilité aux orteils du pied gauche est toujours présente, avec ou sans talonnettes.

J'ai décidé de rouler cette semaine avec les semelles de propreté des nouvelles chaussures, avec et sans talonnettes, pensant que le coupable était les semelles ortho. Résultat : la perte de sensibilité est toujours là. Pas plus ni moins de douleur aux talons d'Achille.

Concernant les talons d'Achille, je continue le renforcement et j'espère que tout rentrera dans l'ordre avec de la progressivité, avec les semelles ortho redécoupées ou de propreté, avec ou sans talonnettes. Peut etre que mon corps doit s'habituer à cette nouvelle rigidité et que j'ai attaqué trop fort trop vite en enchainant de longues distances directement avec ces nouvelles chaussures. A noter que j'avais déjà eu ces douleurs aux tendons d'Achille avec mes anciennes chaussures, lors de gros sprints où je tirais très (trop?) fort sur les pédales. 

Concernant la perte de sensibilité, je suis bien emmerdé. 
Je pense que le podologue ne pourra rien y faire, car ses semelles ont l'air correctes. J'ai essayé la technique du papier carbon mais ça ne fonctionne malheureusement pas. On voit juste des traces de frottements sur la feuille de papier en dessous, aucun appui (car les semelles ortho amortissent) 

Voici les pistes que j'ai : 

- Chaussures trop courtes ? Mais pourquoi alors ne pas avoir ce soucis à droite ?
- L'orientation de ma cale gauche est au maximum vers l'intérieur (en canard), avec le talon proche du cadre. Il n'y a qu'ainsi que je me sens bien et que mon genou est droit lors du pédalage. J'ai essayé de mettre un réglage d'orientation plus "classique" et en serrant la vis de serrage de mes pédales auto au max pour contraindre le pied, mais c'est pas jouable/agréable. Et dès que j'appuie fort (sprint ou danseuse), la pointe de mon pied va instinctivement vers l'extérieur et ça me fait mal au genou ou même me fait déchausser si je force. 
J'imagine que ce réglage de cale pourrait être la cause ma perte de sensibilité car mes appuis sont "en biais" ? Je n'avais pas ça dans mes anciennes chaussures mais j'étais moins maintenu. 
- Peut etre qu'une modification de l'engagement de la cale pourrait améliorer les choses et changer les appuis ? A noter que ma jambe gauche est celle légèrement plus longue. Je suis au maximum vers la pointe du pied actuellement niveau engagement, à 92mm. Je ne peux pas aller plus loin (notamment parce que la cale est en biais)
J'ai refait la mesure 1er et 5eme metha pour vérifier la position et ça a l'air correct. Même si c'est difficile de positionner la cale sur la ligne droite imaginaire qui passe entre le 1er et le 5eme métha car ma cale est en biais. Le centre du rond en caoutchouc de la cale passe par cette ligne imaginaire (qui est grosso modo à 92mm). Difficile d'utiliser les deux temoins shimano car la cale est en biais. J'ai mis un grossier schéma en PJ de ce message (ligne jaune = methas. Fleche rouge = témoins Shimano). Mais j'imagine être dans le vrai.

Auriez vous d'autres pistes ?
Pensez vous que je doive faire une croix sur ces nouvelles chaussures et partir sur un autre modèle ?
 

Bien à vous
Nicolas

 

202643724_281720047028451_667646190078040004_n.jpg

Edited by Nicolas Velo
Link to post
Share on other sites

Il faudrait pouvoir écarter la pédale et recentrer un peu la cale . Des rondelles LOOK permettraient peut etre cela .

Il sera peut être necessaire de voir un neurologue pour cette perte de sensibilite  .

Il faudrait enquêter de ce coté : La spondylarthrite ankylosante concerne essentiellement la colonne vertébrale, le bassin et/ou la cage thoracique. Elle peut se déclencher également dans les articulations des membres inférieurs, le talon, un doigt ou un orteil. Les atteintes non articulaires sont beaucoup moins fréquentes.

Il faut voir les liaisons entre vertèbres et terminaisons nerveuses .

Voir : https://chiropratiquesillery.ca/la-discopathie-l5-s1-causes-diagnostic-et-traitement/

Link to post
Share on other sites

Merci Monsieur Blondeau, 

Vous avez été plus rapide que moi et vous avez répondu à mon message avant que j'ai pu l'éditer pour le compléter :) 
Je vais tenter d'ajouter la rondelle LOOK et de remettre l'orientation de la cale un peu plus droite. On verra ce que ça donne ainsi 

Je creuserai ensuite la piste du neurologue. J'ai lu le lien que vous avez envoyé, sans forcement tout comprendre, mais j'ai repéré que ça parlait de L5-S1 .
Ca m'a fait repenser à ma dernière radio du bassin en juillet 2020 : 
Compte rendu radio : rectitude rachidienne lombaire dans le plan sagittal, respect de hauteur des corps vertébraux, pas de recul mur posterieur, discret pincement L4-L5 et L5-S1

Peut etre un lien avec cette histoire de pincement L5-S1 mais j'espère que la réponse est plus simple.
La circulation / sensibilité revient dans les orteils dès que je déclipse la pédale ou que je pose le pied au sol. J'imagine donc que ça a un rapport avec la chaussure, le serrage de cette dernière, le réglage de la cale ou la position du pied/chaussure avec les pédales auto. 


 

Link to post
Share on other sites

Bonsoir Monsieur Blondeau,

Un rapide mail car j'ai peut-être une piste pour mes histoires de tendons d'Achille. Je crois que mes chaussures sont peut etre trop courtes et/où que je place mal mon pied dedans :

J'ai refait une longue sortie hier, à un rythme très soutenu (peloton). J'ai essayé de ménager mes tendons mais la douleur/gêne était bien là au retour (malgré les talonnettes), je la sentais en me mettant sur la pointe des pieds. C'est passé après une nuit de sommeil (+ massage pommade Saint Bernard + glaçage + chaussettes de recup) mais ce matin j'ai eu une gêne aux talons cette fois ci, notamment en remettant mes chaussures de vélo et en marchant avec. Marcher fait que la chaussure tirait sur le talon et je ressentais une gêne comme si j'avais sauté de trop haut en me réceptionnant sur les talons. 

J'ai commencé à me dire que je collais trop mes talons dans les talons de mes chaussures et que ce n'etait peut etre pas comme ça que je devais placer mes pieds dans la chaussure. Une fois le pied dans la chaussure, je tapote le talon au sol pour bien coller mon talon au fond sinon j'ai les orteils qui touchent le bout de la chaussure, notamment à gauche. 

J'ai fait cet après midi une sortie de 50km de récup, en décollant volontairement mes talons des talons de mes chaussures et donc en rapprochants mes orteils du bout des chaussures. J'ai tout de suite eu la sensation que mes appuis sur l'axe de la pédale étaient meilleurs, comme si j'étais sous engagés avec les talons collés dans le fond de la chaussure. Alors oui, mes doigts de pieds touchaient le bout de la chaussure, notamment avec la chaleur, mais c'était beaucoup plus naturel et ça ne sollicitait pas les tendons d'Achille de la même manière, la chaussure ne tirait pas sur le talon. Aucune douleur/gêne (mais je ne forçais pas).
Ca ne sollicitait pas mes genoux de la même manière non plus, ça semblait plus naturel. Je pense que j'ai avancé de 2/3 mm à l'intérieur de mes chaussures.

Au bout de 20/30km j'ai eu mal à la selle (sensation de faire un bec). J'ai avancé ma selle de 3mm et c'était bien plus confortable. 
La perte de sensation aux orteils du pied gauche est réapparu en fin de sortie et je me demande si ce n'est pas lié au fait que mes orteils se sentent à l'étroit/touchent le bout de la chaussure (encore plus aujourd'hui). 

Est ce normal que les orteils touchent le bout des chaussures ?   Ou aurais je du prendre une chaussure plus grande ? Vous m'aviez fait remarquer à l'achat que la taille etait pile poil, voir un peu en dessous de ce que vous conseillez habituellement (+8/10mm) et qu'il fallait veiller à ce que mon pied ne s'affaisse pas.
Est ce bien une erreur de "tasser" mes pieds dans les talons de mes chaussures? 

Mes soucis (talons d'Achille et perte sensation doigts pieds gauche) sont arrivés avec l'achat de ces nouvelles chaussures, je suis prêt à en racheter des nouvelles, même chères, si cela arrange tout. J'ai commandé un pied à coulisse pour vérifier la largeur de mes pieds

Je dois aller voir le cordonnier d'ici la semaine prochaine pour détendre le talon de mes chaussures.

Bien à vous
Nicolas

Link to post
Share on other sites

Bonjour

Il est anormal que les doigts de pied butent en bout de chaussure .Votre essais  montre bien une incompatibilité  entre votre talon et celui de la chaussure .

Il va falloir investir dans une nouvelle paire de chaussures  différente avec un talon de forme différente . Sur le groupe Mecacote j'ai encore mis des conseils pour les chaussures et par le fait qu'il fallait environ 4 mm devant les doigts de pied .

 

Edited by Vincent Blondeau
Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...