Aller au contenu
Eveos

Raccourcir les manivelles : vélo de voyage et tendons

Recommended Posts

Bonjour,

Je viens de découvrir ce site plutôt étonnant et pour le moins instructif !

Ayant une question pour le moment sans réponse, et étant donné les qualités des réponses, je me risque à la poser (après avoir parcouru l'intégralité du forum, je n'ai rien trouvé de similaire).

 

Dans le but de diminuer prioritairement les contraintes sur les tendons (Achille et genou), et secondaires sur les articulations, est-il légitime de diminuer la longueur des manivelles ?

 

(((Infos complémentaires : on ne se préoccupe pas des performances kilométriques et de vitesse, il s'agit de velo de voyage où seule la santé compte ainsi qu'aller loin. De plus les développements seront adaptés si besoin et je comprends que diminuer la longueur revient à augmenter la vitesse de pédalage. Enfin, en exemple "intéressé", mesurant 1m84 et actuellement en 170, j'envisage du 165 - tendons très susceptibles - si j'en trouve un jour ...)

 

En vous remerciant !! ^_^ :)

Modifié par Eveos

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

J'ai peur de vous decevoir avec ma réponse .

En fait  vous devez avoir  de grosses erreurs de position et en diminuant la longueur des manivelles  vous allez perdre en couple  et donc au final   vous allez solliciter davantage les tendons .
Ce qui diminue les contraintes   sur les tendons c'est :

- la bonne longueur des manivelles ( pour votre taille entre 172.5 et 175 )

- le bon reglage des cales en engagement et orientation

- la bonne hauteur de selle( une selle trop basse amplifie les contraintes )

- un bon recul de selle ( une selle trop avancée amplifie les contraintes )

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oups !

Bonjour !

Merci pour cette correction, j'étais persuadé de l'inverse ! Un souci de moins, étant donné la difficulté de trouver cette longueur ...

Concernant le couple cependant : en adoptant les rapports adaptés et en moulinant (cadence à 80tr/min) sans forcer, ne réduit-on pas également ces efforts sur les tendon ? Certes, on avance moins vite qu'en forçant/appuyant davantage sur les pédales...

Je déduis de votre réponse que vouloir ménager tendons ET articulations reviens à vouloir ménager la chèvre et le choux ... (de grandes manivelles étant plus défavorables aux articulations ; tout comme ce semble être le cas en vélo couché, discipline où des manivelles très courtes semblent recherchées pour protéger ces dernières)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il n'y a aucune difficulté a trouver du 165 ..

Vous pouvez mouliner sur un mini développement mais  vous allez vite vous lasser et au final vous fatiguer .

Avec un  bras de levier plus long  ( au regard de votre EJ )  vous allez faire la meme chose mais  plus facilement et plus simplement .

Ceci étant dans beaucoup de situations c'est la position qui n'est pas bien réglée ...

On ne peut comparer le vélo couche ( j'ai un copain  qui detient le record sur une heure  sur la piste de Bordeaux avec des manivelles de 140 alors qu'il mesure 193cm ) et le vélo de route simplement parceque la grande différence est l'effort  qu'il faut faire pour  vaincre la résistance' de l'air ..Ce n'est donc pas comparable .

Modifié par Vincent Blondeau

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour le 165, ça dépends de ses exigences vis-à-vis des Q-factors, nombre de fixation des plateaux et technologie du boitier de pédalier recherché :rolleyes: (en mélangeant tout ça on obtient vite un mouton à 5 pattes ...)

Merci d'avoir pris le temps d'apporter un éclairage à ce sujet ! :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×